Tokyo, un certain regard

Mais qu’est ce que je fais ici ? C’est un peu la première impression qui nous vient à l’esprit lorsque l’on débarque à Tokyo ! Et pourtant cette sensation éveil immédiatement ma curiosité de découvrir, comprendre et ressentir l’énergie qui règne dans cette ville entraînée par 37 millions d’habitants. Venu pour y passer une semaine avant de partir en “Road Trip” vers le sud du pays, c’est avec beaucoup de joie et de stupeur que je découvre cette mégapole si fascinante et mystérieuse, en tout cas pour nous étrangers.

Avec ma conjointe Camille nous avons réservé une chambre à Tokyo pour la semaine dans une guest house de type auberge de jeunesse au beau milieu du quartier de Taitō. Nous découvrons avec surprise cet endroit historique et très calme. En effet les japonais étant très respectueux vis à vis de leur entourage, il n’y a presque aucun bruit ici dans la rue. Les voitures sont plutôt délaissées au profit des vélos et la circulation se fait peu ressentir en dehors des axes routiers principaux. A peine imaginable dans une si grande ville !

Mais une fois rendu à Ueno l’ambiance y est tout autre. Des rues piétonnes bondées, des snacks et restaurants de partout, bienvenue en Asie ! Difficile à croire que la rue de notre logement et Ueno soient dans la même ville…

Pour ceux comme moi qui n’apprécie guère la foule, rassurez vous, il y des endroits beaucoup plus calmes à Tokyo. En fait cette immense métropole est historiquement composée de plusieurs villes reliées entre elles avec chacune leur ambiance propre et leurs spécificités. Ainsi l’on s’aperçoit vite que l’on ne va pas aux mêmes endroits pour voir les mêmes choses. Akihabara fera le bonheur des passionnés de mangas, dessins animés et jeux vidéos le tout regroupé dans de mégas tours hi-tech tandis qu’à Asakusa les rues marchandes piétonnes au milieu des temples bouddhistes vous replongerons dans l’authenticité japonaise. Autre décor également à Shinjuku où les tailleurs et costumes habillent 80% des passants. Les immenses buildings en verre et l’ambiance qui y règne ne laisseront pas de doute sur le caractère business du quartier.

Je ne vais pas m’étaler sur les choses à faire ou à voir à Tokyo, il y à déjà beaucoup de blogs et vidéos à ce sujet comme Kanpai, Ichiban Japan ou encore Ici Japon.

En conclusion :

Mon ressenti sur cette ville est très contrasté et Tokyo m’a beaucoup marqué. La politesse, la propreté, le respect, le sentiment de sécurité sont des facteurs vraiment impressionnants et agréables à vivre au quotidien. A l’inverse, l’omniprésence des services de divertissement et la surconsommation de produits inutiles sont quant à eux très effrayants et à l’opposé des courants écologiques et responsables de plus en plus présents dans la culture occidentale.

Difficile donc de résumer Tokyo en quelques lignes et je vous conseille vraiment de visiter cette ville une fois dans votre vie. Le choc culturel est réel et vous donne à réfléchir. À Tokyo il faut y aller curieux et ouvert d’esprit, pour les autres passez votre chemin. Je précise que Camille étudie la langue et la culture japonaise pour devenir traductrice et que visiter le Japon avec une personne un minimum renseignée sur la question japonaise peu grandement aider à la compréhension du pays et de ses habitants et rendre votre voyage plus agréable et instructif.

Le Japon est un pays diversifié et la ville ultra originale de Tokyo en apporte la preuve. Mais gardez en tête que Tokyo c’est Tokyo, et le Japon ne peut se résumer à sa plus grande ville tout comme la France ne se résume pas à Paris !

Conseils, astuces et trucs a savoir :

  • Pour faciliter nos déplacements, nous avons acheté et activé notre carte siuca à l’aéroport afin de pouvoir emprunter les transports en communs notamment le métro très pratique et développé à Tokyo.

Laisser un commentaire